Historique

Quand les élus refusent de siéger


Madame la Présidente,

 

nous nous adressons à vous pour vous dire que nous n’avons pas trouvé de réponse satisfaisante dans le courrier que la Direction nous a adressé le 21 juin. Nous vous signifions aujourd’hui notre position, en tant qu’élus, représentants des enseignants et des étudiants,

En cette qualité, nous nous adressons au Conseil des Etudes et de la Recherche de façon solennelle face à une situation qui doit marquer la fin d’une période.

Les enseignants et étudiants du CER ont été mandatés pour travailler au service de leur école suivant les termes des programmes qui les ont amenés à cette responsabilité.

Depuis leur prise de fonction les élus dénoncent les déséquilibres dans le fonctionnement des instances. En vain.

Ces derniers mois ont vu cette situation se dégrader. La pédagogie a été marquée par un certain nombre de décisions importantes de votre part, Madame la Directrice, prises sans la moindre concertation avec notre Assemblée. Les instances se trouvent de fait contournées, dans une position qui pourrait laisser croire qu’elles cautionnent ces décisions.

 

La suppression arbitraire de studios, la nomination d’un directeur de la recherche, l’éviction arbitraire d’enseignants, les recrutements « à la tête du client », etc., tous ces changements effectués   indépendamment de toute réflexion collégiale de l’établissement dans son ensemble marquent de façon significative la dernière période.

 

Les membres du personnel, nos interlocuteurs permanents sans qui l’école ne fonctionneraient pas, sont dans une souffrance qui résulte des méthodes managériales que vous employez.

 

Le personnel administratif et technique, les etudiants et les enseignants ne valident pas vos décisions déconnectées des perspectives générales liées à nos métiers, leur culture et leur devenir.

 

 

Nous ne voulons plus travailler dans ce cadre et siéger de cette façon au CER. C’est pourquoi nous nous adressons à notre Ministère de tutelle, afin de trouver ensemble les solutions et dépasser la situation de blocage que vous avez installée.

Sincèrement,

les enseignants et les étudiants élus

du Conseil des Études et de la Recherche

de l’École Nationale Supérieure

des Arts Décoratifs, Paris

 

 

 

 

 

à l’exception de M. Ungerer, non signataire.

 

 

 

 


Aucune réaction pour l'instant • Réagissez à cet article !