Dysfonctionnements

Tremblez étudiants!


Il a été reproché par la direction de notre école, lors du Workshop étudiant entre autres, la production de textes non signés. Honte aux lâches qui n’ont pas le courage de porter à visage découvert leurs dénonciations! C’était le refrain.

Nous avons, étudiants, dû nous expliquer sur ce choix parfaitement assumé, et préciser que dans un climat de pression constante de la part de la direction, nous ne souhaitions pas signer nominalement de peur de subir des représailles administratives. Oui, peur. Et la manière dont Benjamin Delmotte a fait l’objet d’une tentative, officiellement de non reconduction de contrat, officieusement de renvoi pur et simple pour avoir soutenu des revendications étudiantes et s’être vivement opposé à plusieurs reprises à la direction lors de CER, nous a conforté dans ce choix.

Et une anecdote récente, nous confirme cette que peur était parfaitement fondée. En effet, lors de l’affaire Jan Kopp (cf. les documents sur le renvoi de ce professeur du secteur Art Espace), les élèves du secteur ayant reçu son enseignement se sont largement mobilisés en envoyant de très nombreuses lettres. Certaines, là encore, étaient anonymes tandis que d’autres étaient signées. Voici la réponse de la direction à ces messages de soutien.

 

« Subject: Re: proposition de rdv
Date: Mon, 09 Jul 2012 18:10:08 +0200
From: Emmanuel Fessy <emmanuel.fessy@ensad.fr>
To: Art Espace <artetespace@gmail.com>

 

Chers étudiants,

Nous prenons bonne note de votre réponse laquelle appelle, toutefois,
certaines remarques de notre part.

Tout d’abord, sur le fond. Nous vous avons proposé une rencontre afin
d’échanger avec vous et de clarifier certaines informations. Nous devons
malheureusement constater que vous n’y donnez pas suite et ne comprenons
pas que vous refusiez ainsi le dialogue susceptible de construire les
bases nécessaires à un fonctionnement satisfaisant. Le principe de la
« chaise vide » ne nous parait pas être le plus productif et nous le
regrettons.

Ensuite, sur la forme. L ’adresse email que vous avez créée «Art
Espace,  artetespace » ainsi que la signature collective que vous
adoptez «  Les élèves d’Art Espace » semblent accréditer l’idée que tous
les élèves d’Art Espace seraient associés à votre démarche. Il ne semble
pas pourtant que ce soit le cas. Sachez également que nous avons lu
attentivement les lettres signées nominalement par certains étudiants.

Nous vous confirmons, à nouveau, que nous sommes disponibles pour une
rencontre d’ici la fin du mois de juillet et espérons tout simplement
que vous y répondrez afin de contribuer à la concertation que nous
souhaitons sincèrement développer avec vous.

 

Bien cordialement à tous,

 

Geneviève Gallot          Emmanuel Fessy
Directrice de l’Ecole     Directeur des études

 

 

On pourra arguer que la menace est floue, mais la phrase « Sachez également que nous avons lu attentivement les lettres signées nominalement par certains étudiants »laisse planer un doute profond quant à d’éventuelles représailles administratives. Voilà encore une belle illustration du climat dans lequel nous évoluons au quotidien avec une direction qui ose prétendre privilégier le dialogue.


Aucune réaction pour l'instant • Réagissez à cet article !