Dysfonctionnements

Les experts : Arts-Déco


Mieux que « Les experts » de Miami et Las Vegas réunis, les experts des arts décoratifs de Paris ! Cette triste fable n’est qu’une illustration supplémentaire du caractère totalement absurde de la situation actuelle de l’ENSAD engendrée par une direction incompétente et autoritaire. Afin de communiquer autour du projet PSL (Paris Sciences Lettres, une sorte de super-campus de grandes écoles parisiennes), des experts des différentes disciplines enseignées à PSL ont été nommés afin de renseigner sur les différents champs de recherches abordés. Bien que le terme d’expert issu d’un vocable médiatico-technocratique très en vogue puisse prêter à sourire, les personnes nommées sont des enseignants reconnus dans leur domaines respectifs, souvent même publiés.

 

Hélas, notre école se manifeste une fois de plus, et toujours pour sa médiocrité : plutôt que de nommer un enseignant créateur reconnu compétent par une instance démocratique comme le CER par exemple, Geneviève Gallot a d’abord nommé unilatéralement Jennifer Biget, chargée de communication à l’école. Peut-être est-elle tout à fait compétente dans sa fonction -nous ne le remettons pas en question- , mais que vient-elle faire au titre d’experte pour les « Arts et la Création »? Ni créatrice, ni enseignante, et face aux autres personnalités nommées reconnues par leurs pairs dans leurs disciplines  respectives, cela fait tâche.

 

Puis, face à l’indignation d’enseignants, d’étudiants et de personnels de l’école, notre directrice a rectifié le tir, encore une fois sans jamais consulter ni prévenir qui que ce soit, en se nommant… elle même experte ! Cerise sur le gâteau -qui commence vraiment à sentir le brûlé- notre direction n’a changé le nom que sur la page en français, celle en anglais portant toujours le nom de la première « experte ».

 

expert02

 

expert_01


Aucune réaction pour l'instant • Réagissez à cet article !